La surélévation : pour gagner de la hauteur dans les combles

Les combles sont une pièce sous toiture qui possède une grande potentialité. Vous pouvez y gagner des volumes et d’en faire une pièce très esthétique et chaleureuse. Pour gagner de la hauteur, la surélévation est la solution adéquate. Découvrez alors les principes de la surélévation.

Les principes d’une surélévation

La surélévation est une technique qui permet de gagner plus de hauteur dans les combles. Elle est souvent utilisée pour rendre habitables les combles perdus. En effet, ces derniers sont dotés d’une hauteur sous plafond de moins de 1,80 m et d’une charpente qui vient encombrer la surface disponible. Pour entreprendre une surélévation, une étude technique doit être mise au point rapidement par des professionnels. Il va en fait calculer si les murs existants peuvent supporter l’ensemble de la surélévation. Pour les maisons en construction classiques, les murs sont résistants, car ils sont faits de maçonnerie classique. Pour les maisons à ossature métallique ou à ossature bois, les murs doivent être renforcés.

Le professionnel va également déterminer la surface que vous allez gagner après la surélévation et l’aménagement des combles. Comme les travaux vont changer l’aspect interne et externe de votre maison, un permis de construire est obligatoire. Vous pouvez déposer la demande auprès de la mairie, avec une déclaration de travaux de surélévation. Comptez entre 2 à 3 mois pour l’obtention d’un permis de construire. Si vous faites appel à un architecte, il se chargera lui-même des procédures administratives à votre place. Dans la déclaration de travaux, mentionnez la nature et les caractéristiques de chaque aménagement, allant de la pose des fenêtres aux revêtements du sol.

Les différents types de surélévation

Pour gagner du volume par la hauteur, vous avez le choix entre la surélévation par la méthode hydraulique et la surélévation par recouvrement de la toiture. Avec la surélévation par la méthode hydraulique, le professionnel va placer des vérins en fonction de la charge à supporter par les murs. Le nombre des vérins sera calculé par rapport au type de charpente présent dans vos combles, de la forme de votre toit et du poids à soulever. Lorsque le toit est placé à la hauteur souhaitée, le professionnel va surélever les murs déjà existants. Il peut simplement continuer la maçonnerie pour les murs classiques ou poser un béton banché ou encore une ossature bois.

La surélévation par recouvrement de la toiture est utilisée si la maison à aménager est habitée durant les travaux. Pour cela, le professionnel va démonter les premières rangées de tuiles avant de renforcer le plancher. C’est seulement après qu’il va surélever les murs existants et de poser une nouvelle toiture. Quel que soit le type de surélévation que vous choisissez, l’isolation doit être remise à neuf. En effet, c’est l’élément qui va assurer le confort et la commodité de la pièce sous toiture. Ainsi, vous effectuez une économie d’énergie sans même le savoir. L’isolation permet de bénéficier d’une température interne agréable tout au long de l’année.

A propos de l'auteur

La réfection des toits.

En fonction des dégâts et du type de toiture, plusieurs types de réfections peuvent être envisagés. C’est essentiel notamment pour constater les dégâts et leur ...