Les normes pour les escaliers

Un escalier est un élément architectural complexe dont la conception exige d’innombrables calculs afin de respecter les normes de sécurité tout en assurant le moins de contraintes possibles pour les habitants. Tous les escaliers doivent permettre à l’utilisateur de gravir les marches confortablement avec peu d’efforts.

La réglementation des escaliers

Pour faire un escalier dans les normes, il faut respecter des dimensions bien particulières, édictées par Jacques-François Blondel, architecte français (1618-1686) qui fut directeur de l’Académie de l’architecture. Selon lui, le meilleur confort de montée est celui offert par un escalier dont le giron est élevé et dont la hauteur de marche est relativement faible -le giron étant la largeur de la marche.Plus un escalier est raide, moins son ascension sera confortable. C’est le cas de bien des escaliers contemporains qui présentent un giron peu élevé et une hauteur de marche plus conséquente.

Pour fabriquer un escalier, il faut aussi tenir compte de la place fournie par l’architecture de la maison. Cette contrainte peut nécessiter de faire varier la forme de cet élément architectural ou encore son nombre de marches. Mais dans tous les cas, il est fondamental de garder un giron de plus ou moins 30 cm et qui ne doit pas être inférieur à 23 cm et une hauteur de marche de 21 cm au maximum mais idéalement comprise entre 16 et 17 cm.

Quelles constructions sont concernées ?

L’escalier doit obligatoirement répondre à des normes et réglementations s’il est destiné au public, s’il s’agit d’un escalier pour évacuation incendie ou encore si c’est un escalier industriel. Dans le domaine privé, les normes ne sont pas obligatoires. Mais les constructions individuelles destinées à être vendues ou louées doivent se conformer à la réglementation concernant l’accessibilité des personnes en situation de handicap. Toutefois, si l’on souhaite disposer d’un escalier à la fois confortable et sécurisé, mieux vaut suivre les préconisations standards suivantes :

  • Le garde-corps doit être conforme aux normes de fabrication NF P01-012 et NF P01-013
  • De 21 à 27 cm pour le giron
  • De 17 à 21 cm pour la hauteur de chaque marche
  • Respecter une largeur de passage au moins égale à 70 cm
  • Angles d’un escalier entre 25 et 42 degrés, soit aux environs de 32 degrés pour un escalier droit

Pour des raisons de sécurité tout d’abord, de praticité et de confort ensuite, on ne saurait trop recommander de confier la conception de votre escalier et son installation à un spécialiste tel qu’un menuisier.

A propos de l'auteur

Tout savoir sur la porte claquée

Avez-vous brièvement sorti de votre maison pendant une minute pour obtenir le courrier, puis la porte est-elle fermée derrière vous vous enfermant? Ou votre clé ...